Poudlard Potter Index du Forum
Poudlard Potter

 
Poudlard Potter Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Notre très cher Harry... ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Poudlard Potter Index du Forum -> Campagne Anglaise -> Godric's Hollow -> Maison des Potter
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
Directeur de Poudlard

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 706
Camp: Dumbledore
Age: ///
Année d'études: études terminée
Baguette magique: Bois d'aulne, 27 centimétres. Poil de Licorne.
Situation amoureuse: Celibataire
Puissance:

MessagePosté le: Ven 19 Nov - 21:04 (2010)    Sujet du message: Notre très cher Harry... Répondre en citant

Aujourd'hui était une journée comme les autres pour tout le monde. Albus Dumbledore, le directeur de l'école de sorcellerie avait décider d'aller rendre visite à son ami et père de son élève préféré qui n'est autre que James Potter. James avait un fils, Harry, un fils aux pouvoirs si surprenant mais terrifiants. Heureusement, il avait été bien élevé et son camp était choisi. Il était l'ennemi numéro 1 de Lord Voldemort, le plus grand mage noir de tous les temps.
Albus arriva devant la maison des Potter, à Godric's Hollow, là ou lui même il avait grandit. Il traversa l'allée et se retrouva sur le seuil d'une maison de taille assez modeste et regarda la porte. Intacte, aucun problème à manifester, tout va bien. La porte était grise et vitrée. A l'intérieur, il n'y avait personne dans l'entrée. Mais surement du monde au salon ou dans la cuisine ou autre... Le professeur et directeur de Poudlard sonna et James apparu, en bonne forme. Une fois la porte ouverte, les deux hommes échangèrent un sourire ainsi qu'une poignée de main. Dumbledore suivit James de le salon et prit la parole.




-Je suis ravi de te revoir James, cela faisait pas mal de temps maintenant. Mais je voit avec le plus grand plaisir que tu va bien. Je suis venu te parler de ton fils, Harry.




EN attendant la réaction de son ami, le professeur fit le tour de la pièce d'un simple coup d'oeil. Celle-ci n'avait pas changée. Tout était propre et soigneusement ranger. La présence de Harry devait être un facteur favorisant cela...
_________________
Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
Directeur de l'ordre du phénix
Président du Magenmagot
Docteur en sorcellerie
Manitou suprême de la Confédération internationale des Mages et Sorciers


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Nov - 21:04 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
James Potter
Auror
Auror

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 6
Camp: Dumbledore
Age: 32 ans
Année d'études: études terminée
Baguette magique: Bois d'acajou, 27,5 cm et un ventricule de coeur de dragon, flexible et excellente en métamorphose.
Situation amoureuse: En couple
Petit(e) ami(e): Lily Evans devenue Potter

MessagePosté le: Ven 19 Nov - 22:54 (2010)    Sujet du message: Notre très cher Harry... Répondre en citant

James avait eu une journée épuisante comme chaque journée aussi loin qu’il se souvienne. Être aurore d’entreprise privée alors qu’il y a un mage noir qui court les rues en clamant que le monde lui appartenait et faisait en sorte que tout le monde était de son côté par des moyens plus que convaincants, était un métier très en demande. En effet, les gens préféraient faire appel à lui qu’à un aurore travaillant au ministère puisqu’ils ne pouvaient être certains de leur fidélité à Dumbledore. En entrant chez lui, il fit le tour de la maison pour trouver sa femme. Cependant, la rousse n’était nulle part. Elle ne devait pas être entrer de l’école. Oh rassurez-vous! Elle n’était pas étudiante, mais professeure! Effectivement, elle était professeure au primaire. Il se trouvait donc seul, son unique fils étant à Poudlard. Et oui, déjà douze ans s’étaient écoulés depuis la naissance de son petit garçon! Ça grandissait trop vite ces petites bêtes là!

Bref, le maraudeur (bah oui, il n’était peut-être plus à l’école, mais maraudeur un jour, maraudeur toujours!) s’écroula sur le divan, fatigué. Il attrapa sa baguette qui se trouvait dans la poche de sa cape qu’il n’avait pas prit le temps d’aller serrer. Il s’était dit qu’il pourrait aller la ranger tout à l’heure. Avec un sort plutôt utile, une bierraubeurre vint jusqu’à lui. Il desserra le bouchon de la bouteille et prit une longue gorgée du liquide couleur ambre. Désaltéré, il reposa la bouteille sur sa cuisse se demandant ce qu’il pouvait bien faire à souper. Pour une fois qu’il avait l’occasion de montrer ses talents à sa jolie rousse, il n’allait pas laisser passer sa chance! Il s’activa un peu. Il commença par aller dans la cuisine où il fit la vaisselle du petit déjeuner. Oui, oui, il faisait effectivement la vaisselle… version sorcier! Le sort jeté, il chercha les produits qui lui serviraient pour préparer le repas.

Alors qu’il allait attraper les pommes de terre, il s’arrêta entendant un bruit près de la porte d’entrée, puis la sonnette. Lily? Non, elle n’aurait pas sonné, elle était chez elle quand même! Qui ça pouvait bien être? Un mangemort? Il aurait déjà défoncé la porte et pas sonné! Il glissa sa baguette dans sa poche arrière, se tenant prêt à l’utiliser en cas de problème. Il passa dans le salon afin d’y prendre sa cape automnale et l’accrocher dans le vestibule. Lorsqu’il ouvrit la porte, la surprise se lut sur le visage du cerf argenté. Albus Dumbledore se trouvait devant sa porte d’entrée! Un paquet de souvenir lui revint à sa vue. Des souvenirs avec l’ordre du phénix bien entendu, mais aussi de sa prime jeunesse. Les mauvais coups qu’il avait faits étaient mémorables. Quelques pétards par-ci, par-là. Des bonshommes de neige vivant. Une grande salle enneigée et glacée à certains endroits. Des cupidons machiavéliques. Etc. Et bien entendu, son mariage. Bien que c'était une cérémonie modeste, Dumbledore avait été invité.  

Puis, il lui rendit son sourire et l’invita à entrer, le conduisant au salon du coup. Sa fatigue l’avait quittée. Il paraissait plus en forme que jamais. Il allait ouvrir la bouche, mais c’est Albus qui commença. Il lui dit qu’il était content de le revoir, que ça faisait longtemps, qu’il appréciait que le jeune homme soit en santé et qu’il venait lui parler d’Harry. Aussitôt, les traits de James devinrent soucieux.

-  Il est arrivé quelque chose à Harry? demanda-t-il, d’une voix inquiète.

Il attendit la réponse de son ancien directeur avant de poursuivre.

-  Quel mauvais hôte je fais! Je ne vous ai pas demandé si vous vouliez de quoi à boire. Donc, voulez-vous quelque chose à boire? Vous pouvez vous assoire, vous savez…

Il regarda Albus faire le tour de la pièce du regard. Une chance que le ménage avait été fait récemment et qu’il travaillait presque tout le temps, comme ça, il n’avait pas à être gêné de l’état de sa maison. Avoir un enfant avait responsabilisé le jeune homme, mais parfois, lorsque le petit était absent, James reprenait ses vieilles habitudes au grand désespoir de Lily…  


Dernière édition par James Potter le Mar 23 Nov - 00:07 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
Directeur de Poudlard

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 706
Camp: Dumbledore
Age: ///
Année d'études: études terminée
Baguette magique: Bois d'aulne, 27 centimétres. Poil de Licorne.
Situation amoureuse: Celibataire
Puissance:

MessagePosté le: Lun 22 Nov - 22:07 (2010)    Sujet du message: Notre très cher Harry... Répondre en citant

La conversation que désirait Albus avait démarrée, c'était important pour lui d'en parler à James qui pourrait ensuite en parler à Lilly si il le souhaitais. Ce qui n'était pas chose vitale bien loin de là mais tout de même important. Si Lilly venait à arrivée ? Elle pourrait venir participé sans aucun problème à la discution vu que cela concernait son fils, son fils unique et précieux, le jeune Harry Potter, âge de 12 ans aujour d'hui. Une fois que Albus eu parler, James réagit d'une manière très... habituelle si on peut dire. Il avait eu peur, une peur simple et classique. 


-Bien, il va bien... Contrairement à toi qui m'a l'air fatigué. Il faut dormir plus mon ami.


Dumbledore lui adressa un clin d'oeil et continua sa visite du regard autour de la pièce.  Sur cet commode d'allure assez spéciale, il fallait l'avoué. Des photos de la famille étaient entreposées. Harry était présent sur les 3/4 des photos. L'amour que lui apporte sa famille est extrême pensa le vieil homme. Mais il n'était pas venu parler de ceci. Quoi que... James proposa d'un coup de la boisson à Albus, il est vrai qu'un thé ne lui ferait pas de mal bien au contraire.


-Un thé bien chaud ou un grand cognac s'il te plait James. Il ne fait pas très chaud dehors.


Quand est-ce que le sujet pour lequel Albus était venu ici, à Godric's Hollow dans une maison voisine à celle qu'il avait autrefois habité aller arriver. ce n'était surement qu'une question de secondes. Mais Albus tenait avant tout à rassurer James avant que cette... Bombe ne lui tombe entre les mains...
_________________
Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
Directeur de l'ordre du phénix
Président du Magenmagot
Docteur en sorcellerie
Manitou suprême de la Confédération internationale des Mages et Sorciers


Revenir en haut
James Potter
Auror
Auror

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 6
Camp: Dumbledore
Age: 32 ans
Année d'études: études terminée
Baguette magique: Bois d'acajou, 27,5 cm et un ventricule de coeur de dragon, flexible et excellente en métamorphose.
Situation amoureuse: En couple
Petit(e) ami(e): Lily Evans devenue Potter

MessagePosté le: Mar 23 Nov - 00:01 (2010)    Sujet du message: Notre très cher Harry... Répondre en citant

Le jeune homme venait d’ouvrir la porte à un vieil homme au visage bienfaisant. Albus entra dans la modeste demeure des Potter après l’invitation de James à y entrer. Il n’eut pas le temps de lui demander quoique ce soit que son ancien directeur d’école prenait déjà la parole. Il lui affirma qu’il venait lui parler de son fils. Aussitôt, James imagina le pire, mais tenta de se maîtriser et de ne pas céder à son instinct qui lui disait d’aller à Poudlard sans délais. Il préféra demander à Dumbledore s’il lui était arrivé quelque chose d’une voix inquiète, malgré tous les efforts pour l’empêcher de l’être. L’homme lui affirma qu’il allait bien, qu’il n’y avait rien à craindre, en ajoutant que c’était plutôt à l’aurore de se reposer puisqu’il avait mauvaise mine. Cette remarque arracha un sourire au maraudeur. Le clin d’œil du sorcier finit par l’achever. Il n’était plus inquiet finalement.

- J’essais, mais c’est pas facile avec les mages noirs qui courent la rue et des sorciers réclamant l’un des rares aurores qui ne sont pas sous le contrôle du ministère à longueur de journée.

Le cerf argenté le regarda passer balayer la pièce du regard. Des photos de Harry trônaient un peu partout sur le manteau d’une cheminée. Il y en avait de Lily et James aussi. Sur une autre au centre, il y avait quatre types très jeunes qui se tenaient devant le terrain de Quidditch de Poudlard. Les quatre garçons souriaient de toutes leurs dents et se tenaient par les épaules. Parfois, ils se bousculaient et d’autres fois s’envoyaient quelques sorts. Il s’agissait des quatre maraudeurs dans leur jeune temps. James n’avait pu se résoudre à se débarrasser de cette photo qui lui rappelait sans que Peter avait été l’un des leurs avant de le trahir. C’était l’une des seules photos où il y avait tous les maraudeurs et il croyait que c’était important de se souvenir du passé. En plus, elle était super bien réussite et il était certain que même s’il coupait Peter de celle-ci, il trouverait un moyen de revenir, puisque l’image avait été développée magiquement. Donc, les personnages faisaient ce qu’ils leur tentaient. D’autres représentaient Sirius et Remus, soit avec Harry, soit avec James, soit avec Lily. Il y avait une photo qui représentait toute l’ordre du phénix. Le reste de la pièce était semblable à tous les autres salons. Des canapés faisant face à un foyer. Un radio posé sur une table près du mur. Une bibliothèque appuyée sur le mur adjacent à la table. Une table de salon était entre le divan et la cheminée.

Se rappelant de la question qu’il aurait dû demander dès l’arriver de son invité, James demanda au chef de l’ordre s’il voulait quelque chose à boire et lui indiqua de prendre place sur l’un des sofas. L’homme lui demanda un thé ou un cognac. Ne croyant pas qu’une beuverie soit à l’heure du rendez-vous, surtout que sa femme allait le tuer si elle rentrait et qu’il était soul avec Albus, James se rendit dans la cuisine afin d’aller préparer un thé. En plus, le vieil homme avait bien dit qu’il ne faisait pas très chaud dehors, donc, il était certain qu’un thé aurait un meilleur effet qu’un alcool fort. Mais si le directeur de l’école de son fils restait assez longtemps, ils pourraient peut-être sortir le cognac, le whiskey pur feu et quelques bierraubeures… Il termina avec le thé de son invité tout comme avec le sien. Il s’était dit que ça ne lui ferait pas de mal à lui aussi. Une bierraubeure, ça détendait, mais ne réchauffait guère. Le thé aurait meilleur effet. Il revint avec un cabaret ou les tasses et une théière étaient disposées. Il servit l’eau bouillante dans la tasse de Albus en premier, puis la lui tendit. Il prit la sienne et y but une petite gorgée.


- Si Harry est hors de danger, pourquoi tenez-vous tant à me parler de lui? A-t-il fait une bêtise?

Le maraudeur eu un sourire, même s’il était certain que c’était peu probable. En effet, le garçon avait hérité du caractère de sa mère et était beaucoup plus sage que James à son âge. Bon d’accord, il arrivait à contourner les règles pour se mettre les pieds dans les plats, mais jamais il s’agissait d’une farce à la sauce des maraudeurs. Il s’agissait plus d’essayer d’aider les grands en affrontant les pires dangers. Ce gamin n’avait que douze ans et il voulait déjà sauver le monde!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
Directeur de Poudlard

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 706
Camp: Dumbledore
Age: ///
Année d'études: études terminée
Baguette magique: Bois d'aulne, 27 centimétres. Poil de Licorne.
Situation amoureuse: Celibataire
Puissance:

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 20:36 (2010)    Sujet du message: Notre très cher Harry... Répondre en citant

Cela faisait plusieurs mois qu'Albus attendait cette conversation avec le père de son élève préféré, Harry Potter. Un élève aux dons exceptionnels mais aussi, harry avait une particularité, il avait un destin très particulier qui l'attendait. Albus était entré sur l'invitation de James, son ami. Le directeur de Poudlard connaissait bien cette maison pour y avoir passer de très long et bons moments. Quand on appartient au clans des amis de la famille Potter, il faut savoir en profité, il y en a que très peu. Comme pour toutes familles actuellement. Quand Albus eu annoncé qu'il était venu pour discuter de Harry, James prit peur mais Dumbledore le rassuras, chose importante après tout. En réponse, le fondateur de l'ordre conseilla même à James de se reposer lorsqu'il vit la fatigue sur son visage. 


-Essayer c'est bien mon ami, mais réussir c'est le plus important.


Un sourire se dessina sur son propre visage après phrase qu'il trouvait plutôt juste. Ensuite, James pensa que Harry avait une bêtises mais avec le nombre qu'il avait au compteur Dumbledore pensa qu'il était un peu trop tard pour parler de ceci. Harry avait déjà fait des choses que même les jumeaux n'avaient pas encore faites et vise versa. cependant, il n'arrivait pas à la cheville des maraudeurs donc de son père sur ce niveau.


-Je voudrais te parler d'un lien qu'il existe entre lui et Voldemort. Ne t'inquiètes pas ce n'est pas un lien amical. Mais Harry est le seul à pouvoir anéantir Voldemort. Il ne faut pas que celui-ci l'apprenne. Maintenant je vais écouter tes questions sur ce sujet et y répondre, mais soit calme.


La réaction de James fut celle que Dumbledore avait prévu. Il en était assez fier...
_________________
Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
Directeur de l'ordre du phénix
Président du Magenmagot
Docteur en sorcellerie
Manitou suprême de la Confédération internationale des Mages et Sorciers


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:19 (2018)    Sujet du message: Notre très cher Harry...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Poudlard Potter Index du Forum -> Campagne Anglaise -> Godric's Hollow -> Maison des Potter Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Modified by AnyaJ
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com